La charte Ethique du Maraisthon

(Charte déposée et protégée par un copyright)

En préambule l'association Maraisthon s'engage à mettre en œuvre l'événement Maraisthon au regard de la lexicologie suivante :

Développement durable / Démarche écologique / Ethique / Environnement / Vert / Marais Poitevin / Village / Nature / Naturel / Bio.

Notre approche du développement durable, s'inspire de la définition donnée par la commission mondiale sur l'environnement et le développement présidée par la norvégienne, Gro Harbem Bruntland qui, dans un rapport en 1987' a défini la politique nécessaire pour parvenir à un développement durable.

'Un développement qui répond aux besoins des générations du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs' autour des valeurs de responsabilité, de participation, de partage et d'innovation....

Notre démarche écologique, s'inspire de la définition donnée par le biologiste allemand Hernst Haeckel qui invente le terme écologie en 1866.

'L'écologie est la science ayant pour objet les relations des êtres vivants (Animaux, végétaux et micro organismes) avec leur environnement, ainsi qu'avec les autres êtres vivants.'

Notre démarche éthique :

Nous inscrire dans le cadre du protocole de Kyoto ratifié par la France avec la prise en compte de toutes les composantes organisationnelles et situationnelles de l'événement Maraisthon, dans le respect d'une démarche éco citoyenne globale, tournée vers le développement durable et l'écologie pour chacun des 10 articles de la charte avec un engagement de traçabilité..

Art 1. La dénomination

L'identité de l'association et de l'événement, l'identité écrite et visuelle (Couleurs, images, visuels et graphisme, logo) l'identité des épreuves, s'identifie en terme de sémantique, à la lexicologie définie en préambule de la charte.

 

Art 2. Le situationnel

Le lieu, l'environnement et le parcours s'intègrent à un environnement 100 % nature et 100 % villages. Les villages de Coulon, la Garette, le Vanneau, Magné et le Marais Poitevin classé Grand Site.

 

Art 3. Le matériel

Une déclinaison partielle et ou totale en terme de matière, nature, naturel, recyclable et biodégradable. Les tables en bois, poches, sacs, gobelets, dossards, banderoles, pancartes, fléchage, balisage du parcours, podium

 

Art 4. Le consommable

Les réceptions, la buvette, les ravitaillements, les dotations organisation et les récompenses coureurs, se déclinent en terme de produits nature, naturel et ou bio.

 

Art 5. L'assistance

Une déclinaison à la recherche d'un coefficient zéro en terme de pollution.

Avec des véhicules, motos, scooters et vélos électriques.

Avec la remise de sacs poubelles biodégradables à chaque bénévole du Maraisthon pour ramasser et trier les déchets ou détritus produits par l'évènement, par les participants, les spectateurs ou autres...

 

Art 6. La logistique

La PLV (Les bulletins d'inscription, le flyers, les dossiers presse, les affiches, le papier identitaire, les enveloppes,

les pochettes) sont imprimés à l'unité en fonction des besoins. Les stylos, le scotch, les dossards, les

banderoles, les panneaux annonces ou publicitaires, les tee shirt, les casquettes les chasubles, la signalétique

en bois, les banderoles en toile écologique, les piquets en bois, la ficelle, le cordage en chanvre, les bottes de

paille à l'ancienne (12 Kgs) pour le balisage des parcours et du podium, se déclinent soient : en supports et ou

matières naturels, matériaux natures, de façon recyclable et ou biodégradable.

 

Art 7. Le partenariat

Les partenaires, les fournisseurs, les exposants ont été choisi et privilégié de par leur démarche, décisions ou actions orientées vers le développement durable.

 

Art 8. Le village nature

La mise en place d'exposition, d'animation et ou de forum sur le Marais Poitevin et ou à de grands thèmes touchant à l'écologie et au développement durable

(Biodiversité, écosystème, production de CO2, qualité de l'air, tri sélectif et réduction des déchets).

 

Art 9. La sensibilisation

L'incitation des coureurs, accompagnateurs et spectateurs à respecter la nature et le Marais Poitevin, en ayant

un comportement et une attitude éco citoyenne notamment dans la gestion de leurs déchets avec la mise en

place d'un tri sélectif. (Sacs poubelles de différentes couleurs, bleu, rouge, jaune) Informations, interviews,

recommandations, visualisations).

 

Art 10. L'action

L'évaluation et la réduction de la GES avec la réalisation de l'empreinte carbone à l'issue de chaque édition de l'événement en relation avec le Gérès et les conseils de l'Adème.

Le Maraisthon s'engage à compenser la production de CO2 produit lors de l'événement par le versement d'une participation financière pour la compensation carbone à un organisme reconnu par Adème et le Ministère Français des Affaires Etrangères et Européennes. (Le Gérès)

Depuis 2010 :167 tonnes ont été compensées (Soutenance de projets au Laddak, en Afrique)

L'évaluation, le tri, la réduction et le recyclage des déchets en relation avec les partenaires du Maraisthon. (Privé et public)

Les dernières actions :

 Mise à l'étude d'un test de brumisation sur un site épongement. L'objectif: Vérifier l'adéquation, mesurer et comparer la consommation avec les autres épongements

Optimisez la mesure de notre empreinte carbone au sein des 10 commissions de façon ciblée et sectorisée.

Identifiez avec le Parc Interrégional du Marais Poitevin les incidences écologiques, liées au stationnement, au piétinement et à la pollution sonore venant des coureurs, des marcheurs, du public en général présent et des spectateurs au passage du marathon, du 10 Km et de la marche de 11 Km.

Identifiez les conséquences de l'événement Maraisthon au regard de la pollution de l'air.

Evaluez la présence du public sur les zones sensibles.

Les expositions :

Les trésors de la biodiversité et de l'écosystème du Marais Poitevin.

Les nouveaux modèles de voitures et motos, électriques et hybrides.